UNE

Châtaignes au Bout du pont Saint-Pé

Il fait décidément très bon à Saint-Pé-de-Bigorre où les châtaignes soumises à un feu ardent n’ont pas résisté longtemps à l’appétit des « Ahumats ». C’était atelier citrouilles pour les enfants et dégustation des liqueurs locales pour les adultes au programme de la journée. Retour en images.

Nous avions fait la connaissance des « Ahumats » au cours de notre montée à la cabane de l’Aoulhet. Forcement le clan de Saint-Pé n’allait pas nous laisser en peine très longtemps.
Nous avons retrouvé Jean-Claude, Patrick, Didier et les habitants du Bout du pont pour une réunion de quartier au prétexte de châtaignes.

A savoir : « Ahumats » ou « les enfumés » c’est en patois le surnom des habitants de Saint-Pé-de-Bigorre. Autrefois le village était réputé pour la fabrication du charbon de bois à partir de l’importante ressource forestière locale.

Ahumats Saint-Pé
Soupe à la citrouille

 

Ahumats Saint-Pé
L’omelette aux trompettes de la mort entre les mains de Patrick

 

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé
Les liqueurs passent bien

 

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé
Aussi doués pour la cuisine que pour l’ambiance. A quand l’album des Enfumés ?

 

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé

Ahumats Saint-Pé
Rugby dans le garage

 

Ahumats Saint-Pé