Le Soulor 1925, retour en force

Béarn, Portrait

On est tombé en arrêt devant les formes, les couleurs, les savoir-faire de cet atelier patiné, Le Soulor 1925 et ses chaussures de ville et de montagne.

On ne résiste pas à l’envie de vous faire partager la matinée passée dans l’atelier Le Soulor 1925 à Pontacq.
Au départ il y a une solide expertise dans la chaussure de montagne qui a fait de cet endroit une adresse connue des bergers et des forestiers. Le Voyage aux Pyrénées ne joue dans aucune de ces catégories mais a trouvé chaussures à son pied, un modèle urbain, la Desert Boots fabriquée avec la même exigence que sa grande sœur des montagnes et conçue pour vieillir dignement. L’atelier a vu le jour il y a 90 ans à Pontacq où la famille Paradis a entretenu et transmis ce savoir-faire sur trois générations. En 2016, la discrète maison a été reprise par Stéphane Bajénoff un passionné et Hélène Arnault qui a le métier dans les mains. Objectif, enrichir cet héritage de modèles contemporains.
Le Soulor 1925 conserve une technique de couture devenue rare, le cousu norvégien encore employé par quelques bottiers haut de gamme et des maisons comme Hardrige et Paraboot. Sa mise en œuvre nécessite une multiplication d’opérations manuelles, mais elle garantit une très bonne étanchéité et une solidité hors du commun.
Dans l’atelier de Pontacq, la beauté du geste est partout. Avec le plus grand calme Robert, 33 ans de métier, fait face aux commandes qui ont doublé depuis que Le Soulor 1925 développe la chaussure de ville et a ouvert une boutique à Pau. Cette petite entreprise a un charme fou. Quand un modèle vous plaît, on vous tend les échantillons de cuir, on prend votre pointure et hop la commande est transmise. Si vos pieds vous jouent des tours, le sur-mesure règle tout ça ! Et la carte bleue n’est même pas carbonisée : 110 euros pour notre paire de Desert Boots en poil de veau couleur vert foncé. La route est encore longue pour les deux repreneurs qui gardent l’œil rivé sur l’outil de production qui en a vu et en verra encore. Mais le Béarn tient là une pépite. Si vous aimez les objets uniques, le travail de près, les savoir-faire reconnus, précipitez-vous.
Le Soulor 1925 à Pontacq
25 Rue du Maréchal Foch,
05 59 53 50 63
À Pau, 2 rue des Cordeliers
www.lesoulor.com

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

img_5452

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925

Le Soulor 1925